Mauvais encordement probablement lié a un vrillage de la sangle des jambes

Ce forum a pour objet de recueillir les témoignages, des situations ou des événements rapportés volontairement par les pratiquants des activités du CEET :
  • Accidents et incidents en cours de pratique
  • Quasi-accidents
  • Incivilités, violences, actes contraires aux valeurs de la fédération
  • Bonnes pratiques
  • Faits remarquables, relatifs au matériel, aux conditions de pratique...
Ce recensement a pour but d'améliorer la sécurité en détectant les défaillances, les faiblesses, les erreurs, les problèmes sur un lieu d'activité et en mettant en lumière les points positifs, les bonnes pratiques.
Avatar de l’utilisateur
JeanEudes
Messages : 37
Inscription : lun. nov. 05, 2018 12:49 am

Mauvais encordement probablement lié a un vrillage de la sangle des jambes

Message par JeanEudes » jeu. mars 14, 2019 3:16 pm

Les détail sur FB https://www.facebook.com/groups/3228149 ... 130371101/

En gros le grimpeur a chuté ... alors que l'encordement sur le point bas était effectué sur "l'élastique" et non sur la sangle.

L'élastique s'est arraché de la sangle et a ouvert complétement la gaine qui protege la sangle du frottement.

Le point du haut ... a bien sur stoppé la chute. Le ponté central reliant les deux point haut et bas ... a du lui aussi permettre a la sangle du bas du reprendre une partie de l'a chute.

Pas de bobo ici pour une chute raisonnable facteur 0.5 ... mais ce genre d'erreur peu causer des blessures au grimpeur puisque l'essentiel de la chute est reprise par la ceinture ... alors que normalement c'est plus ou moins moitié moitié entre ceinture et cuisse.

L'état du baudrier l'élastique a ne s'est pas déchiré ... il a du s'allonger suffisamment pour que la traction soit reprise par le point du haut. Par contre la gaine protectrice a explosé ... et l'élatique s'est séparé de la sangle.
Image

A noter qu'une des jambe était mise a l'envers ... ce qui a vrillé la sangle entre les deux jambe et présenté le point d'encordement devant derrière au grimpeur.

Evidement il y a un défaut de couble controle.

La leçon ...

Vérifier physiquement que la corde est bien passé dans le point d’encordement ... en tenant le point entre les doigts pour sentir qu'il ne s'agit pas de l’élastique.

L'assureur doit lui aussi vérifié la mise en place du baudrier ... on repère facilement les inversion avec la position bizarre des élastique sur les fesses notament. Et vérifier aussi physique la position de la corde dans les point d'encordement ... en tirant sur la corde dessus et dessous jusqu'a ce qu'il soit sur que quelle entoure bien la sangle et pas autre chose.

S'en tenir a la vérification de la réalisation du nœud de huit n'est pas suffisant ... de la même manière qu'il faut vérifier que la corde est bien passé en moulinette dans le relai ... avant de partir en moulinette.

Répondre